Il a choisit la France

Il a choisit la France

troupe-au-combat-Monastir

 


Il choisit la France 

Ernest-Carton

Ernest-Carton


Carton-Ernest Acte de naissance en 1893 Novéant sur Moselle

Carton-Ernest Acte de naissance en 1893 Novéant sur Moselle


Un Poilu de 14-18 « Ernest CARTON » 


 Né en Moselle, terre de ses aïeux, Ernest Carton, surnommé « Ernst » par les Allemands, était reconnaissable par ses cheveux blonds et ses yeux bleus. 

Français de cœur, il a embrassé son âme ardente et fière pour s’engager bravement lors de la grande guerre. 

Sous le drapeau tricolore, il a combattu avec honneur, affrontant l’ennemi et repoussant chaque horreur. 

Dans les tranchées boueuses, sous le feu et la pluie, il a défendu sa France, sa patrie chérie. 

Blessé mais jamais vaincu, son courage et sa détermination étaient toujours présents. 

Après tant de batailles, de douleurs et de peines, il revint en Moselle, une terre à nouveau sereine grâce à des héros comme lui. 


Ernest CARTON : L'Hommage Silencieux d'un Héros à travers sa Médaille du Combattant

Ernest CARTON : L’Hommage Silencieux d’un Homme à travers sa Médaille du Combattant


 Le Drame des Mosellans : Entre France et Allemagne 


  Le traité de Francfort est signé le 10 mai 1871, et laisse à l’Assemblée nationale française la responsabilité de choisir de donner à l’Allemagne une partie de la Lorraine ou l’arrondissement de Belfort. C’est Belfort que la France choisit de garder. 

  La Moselle, située à la frontière entre la France et l’Allemagne,  a été le théâtre de nombreux bouleversements historiques.  

  • Suite à la défaite de Sedan en 1870, l’Alsace-Lorraine, dont fait partie la Moselle, est cédée à l’Allemagne. 
  • Ce traité a forcé les habitants de la région à une douloureuse remise en question de leur identité. 

Ernest, comme beaucoup d’autres, a dû choisir entre ses racines allemandes et son amour pour la France. 

  • Ce choix n’était pas seulement personnel, mais aussi politique et militaire. 
  • De nombreuses familles ont été déchirées par cette situation, certains choisissant de rester fidèles à l’Allemagne, 

D’autres optant pour la France, et certains même étant forcés de combattre pour l’Allemagne contre leur gré. 


 Livret militaire Ernest Carton

Livret militaire Ernest Carton


De l’Alsace-Lorraine à la Légion 


 Né dans cette région tumultueuse, Ernest CARTON a grandi avec ces dilemmes d’identité. 

Malgré sa naissance en territoire allemand, il a choisi de servir la France avec dévouement. 

  • Son engagement dans la Légion étrangère témoigne de son désir profond de s’associer à la France et à ses valeurs 

Au Cœur des Batailles de la Grande Guerre 


La Première Guerre mondiale a été marquée par des batailles titanesques sur différents fronts. 

Ernest CARTON, avec son engagement dans divers régiments, a été témoin de plusieurs de ces affrontements majeurs. 

  • Ses campagnes en Afrique du Nord, puis en Europe, montrent la diversité des défis auxquels il a été confronté. 

La Fratrie CARTON : Des Destins Croisés par la Guerre 


La famille CARTON incarne les déchirements vécus par de nombreuses familles D’Alsace-Lorraine, tiraillées entre deux nations en guerre. 

  • Leur histoire est un reflet poignant des tragédies de cette époque 

La fratrie d'Ernest CARTON

La fratrie d’Ernest CARTON


Ernest, malgré sa naissance en territoire allemand, a choisi de servir la France avec dévouement.  


Son frère Alfred, refusant de porter l’uniforme allemand, a fui en France pour échapper au recrutement imposé par les autorités allemandes. 

Adrien, ayant établi sa vie en France avec Hélène NAVEL, a été évacué vers Grenoble lors des hostilités. 

  • Là-bas, mettant à profit sa maîtrise de la langue, il a soutenu l’effort de guerre français en tant qu’interprète, dans les camps de prisonniers de guerre Allemands, employés dans les mines de la Mure et de Chatel en Isère. 

Le sort du plus jeune, Henri, est le plus tragique de la fratrie. Incorporé dans l’armée allemande, il a été envoyé sur le front russe, où il a trouvé la mort en 1916 lors de l’Offensive Broussilov. 


La famille CARTON incarne ainsi les déchirements et les tragédies vécus par de nombreuses familles d’Alsace-Lorraine, tiraillées entre deux nations en guerre. 


Un Choix Courageux : S’Engager pour la France 


 Malgré sa nationalité Allemande, Ernest CARTON fait un choix audacieux et patriotique : s’engager pour la France. 

Il s’est porté volontaire à Nancy pour rejoindre la Légion étrangère, une unité composée principalement de soldats étrangers, mais aussi de Français désireux de servir sous un pseudonyme. 

Ce choix témoigne non seulement de son courage, mais aussi de son désir profond de s’associer à la France et à ses valeurs. 


Parcours Militaire Exceptionnel 

Corps d'affectation

Corps d’affectation


Au cours de cette période, Ernest a été affecté à divers régiments 


1er régiment étranger - 1913 Colonel Boyer

1er régiment étranger – 1913 Colonel Boyer


  • Légion Étrangère : Au sein du 2e puis du 1er Régiment Étranger. 
  • Zouaves : Son service au sein du 3e, 4e, et 2e et 2eme bis Régiment de Zouaves montre son engagement, sur différents fronts, ces régiments étant réputés pour leur bravoure au combat. 

86e Régiment d'Artillerie Lourde

86e Régiment d’Artillerie Lourde


  • Artillerie : Ensuite, et suite à ses blessures Ernest a servi dans des régiments cruciaux pour le soutien des troupes au front, notamment le 86e Régiment d’Artillerie Lourde. 

Groupe de soldats 3e-regiment-de-zouaves

Groupe de soldats 3e-regiment-de-zouaves


Ernest CARTON et la Légion étrangère en Afrique du Nord 


 Ernest CARTON, avant de se distinguer sur les champs de bataille européens, a servi avec dévouement en Afrique du Nord au sein de la Légion étrangère de lArmée d’Orient

  • Cette unité d’élite, composée principalement de volontaires étrangers, a joué un rôle crucial dans la consolidation et la défense des territoires français d’outre-mer. 

En Algérie, du 30 octobre 1913 au 1er août 1914, Ernest, au sein du 2e puis du 1er Régiment Étranger, et a participé à des missions de pacification et à la sécurisation des vastes étendues du territoire face aux révoltes tribales et aux menaces extérieures. 

  • Sa présence dans la région saharienne, du 11 février 1914 au 28 mars 1914, témoigne des opérations dans des zones encore plus reculées et difficiles. 
  • Sa médaille coloniale avec agrafe « Tunisie » indique également son service en Tunisie
  • La Légion étrangère, dans ce protectorat français, avait pour mission de maintenir l’ordre, de protéger les intérêts français et de sécuriser les frontières contre les incursions. 

Le parcours d’Ernest CARTON en Afrique du Nord, au sein de la Légion étrangère, montre la diversité et la complexité des missions des légionnaires, bien au-delà des combats en Europe. 

  • Ces missions, essentielles pour la France, ont préparé de nombreux soldats comme Ernest à des défis encore plus grands lors de la Première Guerre mondiale

Ernest CARTON et le 2ème Régiment de Zouaves : Au Cœur de la Bataille de Monastir 


Soldats français à Monastir

Soldats français à Monastir


Le 2ème Régiment de Zouaves : Une Unité d’Élite 


Le 2ème Régiment de Zouaves était l’une des unités d’infanterie renommées de l’armée française. 

Composé principalement de soldats originaires d’Afrique du Nord, ce régiment a acquis une réputation de bravoure et d’efficacité au combat. 

Ernest CARTON, en tant que soldat de ce régiment, faisait partie d’une élite militaire. 


La Bataille de Monastir : Un Enjeu Stratégique


En 1916, le 2ème Régiment de Zouaves était engagé sur le front d’Orient, et plus précisément lors de la bataille de Monastir en Serbie. 

Cette bataille, qui opposait les forces alliées aux puissances centrales, avait pour enjeu la ville stratégique de Monastir. 

Les combats étaient intenses, avec des tranchées, de l’artillerie lourde, et des assauts d’infanterie. 


La guerre des Balkans : Un Zouave au Front 


Les Balkans. Au sein du 2ème Régiment de Zouaves, Ernest CARTON a été directement impliqué dans les combats autour de Monastir. 

Le 16 mai 1917, il a été blessé à, témoignant de l’intensité des affrontements

Sa blessure, au service de la France et au sein d’une unité aussi prestigieuse, montre son courage et son dévouement. 


 Victoire à Monastir et Reconnaissance 


Après des mois de combats acharnés, les Alliés, ont réussi à capturer Monastir en novembre 1916. 

Pour sa bravoure et son sacrifice, Ernest CARTON a été décoré, reflétant son rôle actif lors de cette bataille. 


 En 1916 

Du 12 septembre au 19 novembre, la bataille de Monastir (connue aujourd’hui sous le nom de Bitola) a été le théâtre d’affrontements intenses entre les forces françaises et serbes de l’expédition de Salonique, sous le commandement du général Sarrail, et les troupes bulgares. 

Cette bataille a permis aux Alliés de briser les défenses bulgares et de progresser jusqu’à la vallée de la Cerna, le tout sur le territoire du royaume de Grèce, qui était officiellement neutre. 

Le 14 septembre, une offensive a été lancée à l’est de Silistra par les forces bulgaro-allemandes dirigées par August von Mackensen, ciblant la Roumanie. 

Le 7 octobre, face à la pression allemande, les forces roumaines se sont retirées de la Transylvanie. 

Le 9 octobre, Eleftherios Venizelos a établi à Salonique un gouvernement provisoire en faveur des Alliés. 

Le 19 novembre marque un tournant avec la capture de Monastir en Macédoine par le général Sarrail et les troupes alliées, composées de forces françaises, anglaises, russes, italiennes et serbes. 

Enfin, le 2 décembre, Athènes est occupée par l’Armée d’Orient du général Sarrail après des combats intenses contre les forces grecques. 


 Journal le MIROIR ; Le général SARRAIL

Journal le MIROIR : Le général SARRAIL


En 1917 

Du 12 au 18 mars, les forces se sont affrontées lors de la bataille du Lac Prespa et de la côte 1248. 

En mai, la bataille s’est intensifiée autour de la Boucle de la Cerna et du Vardar

Les troupes françaises et serbes, sous le commandement du général Sarrail, ont tenté de libérer Monastir, qui était assiégée par les forces germano-bulgares. 

Le 29 juin marque un tournant majeur lorsque la Grèce décide de rejoindre les Alliés dans le conflit. 


En résumé 

L’histoire d’Ernest CARTON, en tant que soldat du 2ème Régiment de Zouaves lors de la bataille de Monastir, est un témoignage poignant de l’héroïsme des soldats de la Grande Guerre. 

Son parcours, au cœur des événements majeurs, nous rappelle l’importance de préserver et de raconter ces histoires pour les générations futures. 


Distinctions et Reconnaissance 


Ernest Carton : Blessures, actions d'éclat, Décorations, ect.

Ernest Carton : Blessures, actions d’éclat, Décorations, ect.


Les blessures et les épreuves subies par Ernest CARTON au combat ont été reconnues par la France. 

Il a été honoré de la médaille coloniale avec agrafe « Tunisie », témoignant de son service outre-mer avant la guerre. 

De plus, la médaille interalliée de la victoire et la médaille commémorative de la Grande Guerre, viennent reconnaître son rôle actif sur les champs de bataille de la Première Guerre mondiale. 


 

 


En un mot 


L’histoire d’Ernest CARTON est un témoignage du courage et du sacrifice des soldats pendant la Grande Guerre. 

Elle rappelle également le drame des Mosellans, déchirés entre deux patries. 

Pour en savoir plus sur cette période historique et découvrir l’histoire de vos propres ancêtres, 

  • Contactez-nous pour nos services de recherche généalogique. 

Bien des années ce sont écoulées …

Maison d'Ernest CARTON

Maison d’Ernest CARTON à Novéant sur Moselle


Pour en savoir plus –


 Sources 

Les batailles de la Première Guerre mondiale 

Les familles d’Alsace-Lorraine pendant la guerre 

Victor GiraudHistoire de la Grande Guerre, Paris, Hachette, 1920, 777  p. 

Expédition de Salonique 

Portail de l’histoire militaire 

Portail de la Première Guerre mondiale 


Souhaitez-vous découvrir l’histoire héroïque de vos ancêtres comme celle d’Ernest CARTON ? 


  • Laissez-nous vous guider dans cette quête passionnante. 

Pour en savoir plus – Contactez-Nous ! 


Recherche généalogique-Recherches thématiques-Ancêtres-Histoire familiale-Première Guerre mondiale-Médaille du combattant-Décorations militaires-Distinction militaire-Archives militaires-Légion étrangère-Bataille de Monastir-Héritage familial-Racines familiales-Arbre généalogique-Généalogie familiale-Généalogie-Histoire et patrimoine-Grande Guerre-Poilus de 1914-1918-Écrivain biographe-Livre thématique 


 

 

 

 

15421