Tourisme généalogique

Tourisme généalogique

Un plan pour du tourisme généalogique

Tourisme généalogique


Tourisme des racines, à la recherche de mes ancêtres


Le tourisme des racines en généalogie est un voyage qui nous emmène à la découverte de notre histoire, pour mieux comprendre notre présent et tracer notre chemin vers l’avenir.


Le tourisme des racines est un voyage fascinant à travers le temps,


Explorant les racines familiales et les liens qui ont unis nos ancêtres au fil des siècles. 

  • Le tourisme des racines est une expérience de voyage qui permet de découvrir l’histoire et les traditions familiales à travers les monuments historiques et culturels. Les églises font partie de ces monuments, témoins silencieux de la vie de nos ancêtres, depuis leur naissance, leur mariage et leur décès.
  • Chaque couple de notre généalogie est passé par ces lieux sacrés, donnant naissance à une tradition que nous perpétuons aujourd’hui. Les églises ont toujours été au cœur de la vie de nos ancêtres, les rassemblant pour des cérémonies religieuses et des événements sociaux importants.

Le circuit des églises est une façon de retracer l’histoire de nos ancêtres


Découvrir les lieux qui ont marqué leur vie.


  • Parmi les églises remarquables à découvrir lors d’un circuit de tourisme des racines, nous pouvons citer l’Eglise Saint Hilaire d’Adriers, située dans le village du même nom, dans le département de la Vienne. Cette église romane du XIIe siècle est connue pour son portail sculpté, ses chapiteaux historiés et ses fresques médiévales.
  • L’Eglise Saint Georges de Le Vigeant, également située dans la Vienne, est une église gothique du XIIIe siècle, célèbre pour ses fresques datant du XVIe siècle, représentant notamment la vie de saint Georges et la légende de la croix.
  • Il existe également une chapelle Saint Michel à Bourpeuil, datant du XVIIe siècle et relevant du prieuré-cure du Vigeant. Cette petite chapelle est un témoin de la vie religieuse locale de l’époque.
  • L’Eglise Notre Dame de Saint-Paixent, située dans la ville de l’Isle-Jourdain, dans la Vienne, est une église gothique du XIIIe siècle, connue pour ses sculptures et ses vitraux.
  • L’Eglise d’Availles-Limouzine, quant à elle, est une église romane du XIIe siècle, située dans la commune d’Availles-Limouzine, dans le département de la Vienne. Elle est célèbre pour ses fresques du XIVe siècle et son clocher en forme de pyramide.
  • L’Eglise Saint Martin à Moussac, dans la Vienne, est une église romane du XIIe siècle, célèbre pour son portail sculpté et son clocher-mur.
  • L’Eglise Saint Pierre Usson du Poitou, dans le département des Deux-Sèvres, est une église romane du XIIe siècle, remarquable pour sa tour-clocher octogonale et ses peintures murales.
  • L’Eglise Saint Martin à Chabournay, également située dans la Vienne, est une église gothique du XIIIe siècle, connue pour ses sculptures et son vitrail du Jugement dernier.
  • L’Eglise Saint Juste de Pressac, située dans la commune de Pressac, dans la Vienne, est une église romane du XIIe siècle, célèbre pour sa façade sculptée et son portail orné de sculptures.
  • L’Eglise Sainte Croix à Loudun, dans la Vienne, est une église gothique du XIIIe siècle, remarquable pour ses vitraux et son retable en bois doré.
  • L’Eglise de Mouterre-sur-Blourde, également dans la Vienne, est une église romane du XIIe siècle, célèbre pour ses peintures murales et son clocher-mur.
  • Enfin, l’Eglise de Luchapt, dans la Vienne, est une église romane du XIIe siècle, connue pour sa tour-clocher et son portail sculpté.
  • Le tourisme des racines est une expérience unique pour découvrir l’histoire de sa famille et de sa région à travers les monuments qui ont marqué la vie de nos ancêtres. Les églises sont un élément important de cette histoire, reflétant la richesse de l’architecture romane et gothique de la région, ainsi que la tradition religieuse et culturelle qui a marqué leur vie.

Un circuit de tourisme des racines à travers ces églises

  • Permet de découvrir l’histoire de chaque village et des familles qui y ont vécu.
  • Il offre également l’occasion de découvrir les traditions religieuses et culturelles locales, ainsi que la beauté des paysages et des monuments environnants.
  • En visitant ces églises, les touristes, les descendants peuvent découvrir les particularités architecturales et artistiques de chaque église, ainsi que leur rôle dans la vie religieuse et culturelle de la communauté locale.
  • Les visites guidées et les expositions permettent également d’approfondir les connaissances sur l’histoire de ces monuments, leur contexte historique et leur influence sur la vie locale.

En somme, le tourisme des racines à travers les églises de la région offre une expérience de voyage enrichissante pour découvrir l’histoire de sa famille et de sa région à travers les monuments historiques et culturels qui ont marqué leur vie.


Les monuments historiques de ces départements Français.

Département de la Vienne

  • La Vienne, département situé dans la région Nouvelle-Aquitaine, en France, possède de nombreux monuments historiques qui témoignent de son riche passé. Ces monuments, qu’ils soient religieux, civils ou militaires, sont de véritables témoins de l’histoire de cette région.
  • Le patrimoine religieux de la Vienne est particulièrement riche. Parmi les monuments les plus remarquables, on peut citer la cathédrale Saint-Pierre de Poitiers, située dans le cœur historique de la ville. Cette cathédrale, construite entre les XIe et XIIe siècles, est l’un des plus beaux exemples d’architecture romane en France. Elle abrite de nombreuses œuvres d’art, dont un magnifique ensemble de vitraux datant du XIIIe siècle.
  • Autre monument religieux incontournable de la Vienne : l’abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe. Cette abbaye, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, est célèbre pour ses fresques romanes, parmi les mieux conservées d’Europe. Datant du XIe et du XIIe siècles, ces fresques sont considérées comme des chefs-d’œuvre de l’art médiéval.
  • Mais la Vienne ne se limite pas à son patrimoine religieux. Le département compte également de nombreux châteaux et manoirs, témoins de l’histoire féodale de la région. Parmi les plus beaux exemples, citons le château de Chauvigny, situé sur un éperon rocheux au-dessus de la ville. Ce château, construit au XIe siècle, a été remanié à plusieurs reprises au fil des siècles, donnant naissance à un véritable palimpseste architectural (la relation du bâti contemporain avec le passé).
  • Le château de Touffou, situé sur la rive gauche de la Vienne, est un autre exemple de château médiéval remarquable. Datant du XIIIe siècle, ce château est l’un des mieux conservés de la région. Il est notamment célèbre pour son donjon, haut de 35 mètres, qui offre un panorama exceptionnel sur la vallée de la Vienne.

Enfin, la Vienne compte également de nombreux monuments militaires, témoins des conflits qui ont marqué l’histoire de la région.

  • Le château de Chinon, situé sur les bords de la Vienne, est ainsi célèbre pour avoir accueilli Jeanne d’Arc lors de son procès en 1431.
  • Le fort de Civaux, construit au XIXe siècle pour protéger la ville de Poitiers, est quant à lui l’un des rares exemples de fortifications modernes de la région.

Au-delà de leur intérêt historique et culturel, ces monuments témoignent de l’identité et de la richesse patrimoniale de la Vienne. Ils sont le reflet de l’histoire et de l’évolution de cette région, depuis l’époque romaine jusqu’à nos jours. Ils contribuent ainsi à la fierté et au sentiment d’appartenance de ses habitants, et font de la Vienne une destination touristique de premier choix pour les amateurs d’histoire et d’architecture.

 


Département des deux sèvres 

  • Le département des Deux sèvres, situé dans la région Nouvelle-Aquitaine en France, est également riche en monuments historiques. De la préhistoire à l’époque contemporaine, les vestiges de son passé sont nombreux et variés.
  • Le patrimoine religieux est représenté par plusieurs édifices remarquables, comme l’abbaye de Celles-sur-Belle, fondée au XIe siècle par Guillaume le Grand, comte de Poitou. L’église abbatiale, construite en style roman, est ornée de remarquables sculptures et de chapiteaux historiés.
  • La ville de Parthenay, située dans le nord du département, possède également un patrimoine religieux important, avec la présence de plusieurs églises et chapelles. La plus connue est l’église Saint-Laurent, de style gothique, construite au XIIIe siècle et ornée de remarquables vitraux.
  • Les châteaux et les manoirs sont également nombreux dans les Deux-Sèvres. Le château de Saint-Mesmin, situé dans la commune éponyme, est l’un des plus beaux exemples d’architecture Renaissance du département. Construit au XVIe siècle, il est remarquable pour son escalier à vis et ses façades sculptées.
  • Le château de la Roche-Faton, situé dans la commune de Thouars, est un autre exemple de château remarquable. Construit au XVe siècle, il est remarquable pour sa tour cylindrique et ses jardins en terrasse.
  • La ville de Niort, préfecture du département, compte également plusieurs monuments historiques, dont le donjon, qui est l’un des derniers vestiges du château féodal. Érigé au XIIIe siècle, il a été restauré à la fin du XIXe siècle et abrite aujourd’hui le Musée d’histoire naturelle de la ville.

  • Enfin, le patrimoine industriel est également présent dans les Deux-Sèvres, avec la présence de plusieurs sites témoins de l’histoire économique de la région. L’usine Boinot, située à Niort, est un exemple de l’architecture industrielle du XIXe siècle, avec ses briques rouges et ses verrières.

Au-delà de leur intérêt patrimonial et historique, ces monuments contribuent à la richesse culturelle du département des Deux-Sèvres et attirent chaque année de nombreux visiteurs. Ils témoignent de l’évolution de la région au fil des siècles, de l’empreinte laissée par les différentes époques et de la diversité de son patrimoine.


Les églises, ces monuments historiques ont rythmées la vie de mes ancêtres pendant des siècles.


 

 

Eglise de Luchapt

Eglise de Luchapt

1748