La justice, une mine d’or pour votre recherche généalogique

La justice, une mine d’or pour votre recherche généalogique

La généalogie et le judiciaire

La justice, une mine d’or pour votre recherche généalogique


La généalogie est un puzzle complexe qui nécessite patience, persévérance et une bonne dose de curiosité.


Les archives judiciaires en généalogie : Quels documents peuvent être consultés ?

  • Les archives judiciaires constituent une source précieuse pour les généalogistes qui souhaitent retracer leur histoire familiale.
  • Ces archives regroupent différents documents qui peuvent révéler de nombreuses informations sur les ancêtres et leur vie.
  • Les documents judiciaires permettent notamment de retracer les événements marquants de la vie d’une personne : naissances, mariages, décès, mais aussi les affaires criminelles ou les litiges.

Voici les principaux documents que l’on peut consulter dans les archives judiciaires pour des recherches généalogiques :

Les jugements ou sentences

  • Les jugements ou sentences constituent les documents qui consignent les décisions de justice.
  • Ils peuvent être regroupés en registres ou classés de façon chronologique.
  • Les informations que l’on peut y trouver sont très variées : nom et prénom des parties impliquées dans l’affaire, description de l’affaire, peines infligées, etc.

Les liasses ou dossiers d’instruction

  • Les liasses ou dossiers d’instruction sont l’ensemble des pièces d’une affaire judiciaire.
  • Ce sont des documents extrêmement intéressants à consulter lorsque l’on a dans son arbre une personne qui a été partie prenante d’un procès.
  • Ils peuvent contenir des témoignages, des expertises, des enquêtes, etc.

Sous l’ancien régime, une fois l’affaire jugée et classée, ces documents étaient conservés dans un sac. On parle alors de « sac à procès », expression que l’on peut retrouver dans certaines descriptions d’archives.

C’est d’ailleurs de ces sacs que vient également l’expression « l’affaire est dans le sac », qui signifie que la décision est prise et actée.


Les répertoires

  • Les répertoires sont des indexes des jugements, qui permettent ensuite de consulter les sentences et les dossiers d’instruction. Ils ne sont pas utiles en eux-mêmes, mais permettent de savoir si un jugement a eu lieu, et de le consulter par la suite. Malheureusement, ils sont souvent lacunaires.

Les rôles

  • Les rôles sont des listes des affaires qui ont été traitées par les tribunaux, souvent classées par ordre alphabétique ou chronologique.
  • Ils permettent de savoir si une personne a été impliquée dans une affaire judiciaire et dans quelles circonstances.
  • Les rôles sont particulièrement utiles pour des recherches généalogiques sur des personnes ayant vécu aux XVIIe et XVIIIe siècles.

Les rectifications et corrections d’état civil

  • Les rectifications et corrections d’état civil sont des documents qui permettent de corriger des erreurs dans les actes d’état civil, tels que les erreurs d’orthographe, les erreurs de date ou les erreurs concernant la filiation.
  • Ces documents peuvent également permettre de modifier des noms de famille ou des prénoms.
  • Ils peuvent donc être très utiles pour retrouver des ancêtres dont le nom a été modifié ou mal orthographié.

Les changements de nom

  • Les changements de nom sont des documents qui attestent d’un changement de nom légal, souvent pour des raisons administratives ou juridiques.
  • Ces documents peuvent être utiles pour retrouver des ancêtres dont le nom a changé, par exemple suite à un mariage ou à une adoption.

Les actes d’adoption et d’adoption par la nation

  • Les actes d’adoption et d’adoption par la nation sont des documents qui attestent d’une adoption légale.
  • Ils peuvent permettre de retrouver des ancêtres adoptés ou des enfants adoptés par des ancêtres.

Les questions relatives à la nationalité

  • Les questions relatives à la nationalité sont des documents qui attestent de la nationalité d’une personne.
  • Ils peuvent être utiles pour retrouver des ancêtres ayant émigré ou ayant acquis une nouvelle nationalité.

Les lettres de noblesse

  • Les lettres de noblesse sont des documents qui attestent de l’anoblissement d’une personne.
  • Ils peuvent être utiles pour retracer l’histoire d’une famille noble.

Les actes de tutelle

  • Les actes de tutelle sont des documents qui attestent de la mise sous tutelle d’une personne mineure ou majeure incapable.
  • Ils peuvent être utiles pour retrouver des ancêtres ayant été mis sous tutelle ou ayant exercé une tutelle.

les jugements de divorce

  • Les jugements de divorce sont des documents qui attestent du divorce d’un couple.
  • Ils peuvent être utiles pour retracer l’histoire d’une famille ayant connu une séparation ou un remariage.

En conclusion,

  • les archives judiciaires sont une source précieuse d’informations pour retracer l’histoire de sa famille et de ses ancêtres.
  • Les documents que l’on peut y trouver sont variés et complémentaires, et permettent de reconstituer des histoires de vie parfois surprenantes.
  • Il convient cependant de noter que ces archives peuvent parfois être difficiles à consulter, en raison de leur état de conservation ou de leur organisation complexe.
  • Il est donc recommandé de se faire accompagner par un professionnel ou un archiviste pour mener à bien ses recherches.

La consultation des archives judiciaires

  • La consultation des archives judiciaires peut se faire de différentes manières, selon les époques et les types de documents recherchés.
  • Dans certains cas, il est possible de consulter les originaux des documents sur place, dans les services d’archives départementales ou nationales.
  • Dans d’autres cas, il faut se contenter de reproductions numériques ou de copies sur papier.

La consultation des archives judiciaires peut être soumise à certaines restrictions

  • La consultation des archives judiciaires peut être soumise à certaines restrictions, notamment en matière de protection de la vie privée.
  • Les dossiers judiciaires comportant des informations sensibles, telles que des détails sur des infractions ou des relations familiales complexes, peuvent être soumis à des délais de communication ou à des conditions particulières de consultation.

  • Il est donc recommandé de se renseigner auprès des services d’archives avant d’entamer des recherches dans les archives judiciaires, afin de connaître les modalités d’accès et les restrictions éventuelles.
  • Les services d’archives peuvent également fournir des conseils pratiques sur la manière de mener des recherches efficaces, ainsi que des indications sur les documents les plus utiles pour des recherches généalogiques.

  • Enfin, il est important de noter que la consultation des archives judiciaires peut être une expérience passionnante et enrichissante, mais qu’elle peut également être complexe et chronophage.
  • Il convient donc de se préparer à consacrer du temps et de l’énergie à ses recherches, tout en gardant à l’esprit que les résultats ne sont pas garantis à l’avance.
  • Cependant, avec de la patience, de la persévérance et l’aide éventuelle d’un professionnel, il est possible de faire des découvertes passionnantes sur ses ancêtres et sur leur histoire.

Avez-vous fait des recherches dans le cadre d’archives judiciaires ?


Contactez-Nous !

 

856