Mail : abcarton49@gmail.com Telephone : 06 04 04 35 26

DAVID D’ANGERS

DAVID D’ANGERS

Né(e) Pierre-Jean DAVID

Sculpteur français

Sources :  Association les COUSINS de la MARQUISENé(e) : le 12 mars 1788 à Angers, FranceDécédé(e) : le 05 janvier 1856 à Paris, France


Origine du nom


Ce roi et prophète biblique vainqueur de Goliath a vu son nom adopté par les chrétiens comme nom de baptême. Il signifie au départ le bien-aimé (hébreu dawidh). Le nom de famille est présent dans l’ensemble de la France, mais c’est dans l’Ouest qu’il a toujours été le plus répandu, en particulier dans la Loire-Atlantique.

Biographie

Il débuta ses études artistiques sous la direction de Marchand et Jean-Jacques Delusse professeurs à l’École centrale d’Angers entre 1806 et 1807. Il vint jeune à Paris, étudia sous la direction des sculpteurs Augustin Pajou et Roland et du peintre Louis David. Remportant le grand prix de Rome en 1811 avec le bas-relief Mort d’Épaminondas, il partit pour la villa Médicis à Rome. Peu après son retour, il exécuta la statue du Grand Condé, qui figure dans la cour d’honneur de Versailles ; il fut élu en 1826 membre de l’Institut de France et nommé, la même année, professeur à l’École de Peinture et de Sculpture. Il a produit une foule d’ouvrages de genres divers, monuments, tombeaux, statues, bustes, médaillons, bas-reliefs, qui tous sont empreints d’un talent vrai et énergique. Préférant le réel à l’idéal, il s’attacha surtout à la fidèle représentation des personnages illustres.

Reconnu à son époque, il apparaît aujourd’hui comme un sculpteur néoclassique un peu fade.

Ardent démocrate, il fut élu en 1848 représentant du peuple par le département de Maine-et-Loire. Il quitta la France en 1852 et fit route vers la Grèce mais sentant ses forces décliner, il rentra dans sa patrie, où il ne tarda pas à succomber. Daniel Halévy a lu à l’Institut en 1857 une Notice sur sa vie et ses ouvrages.

Il a été le professeur d’Adolphe-Victor Geoffroy-Dechaume et Hippolyte Maindron. Il est enterré au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

Une galerie installée dans une ancienne abbaye (abbaye Toussaint) du XIe siècle lui est consacrée à Angers, à proximité du château. Les plâtres de ses sculptures y sont présentées.

Pierre-Jean DAVID D’ANGERS
Profession: Sculpteur le 12 mars 1788 à Angers(49) St-MaurilleDécédé le 5 janvier 1856 à l’âge de 67 ans, à Paris 11ème(75)

Parents
Père: Pierre-Louis DAVID (31 ans)Profession: Sculpteur, Marchand Faïencier
Mère: Marie-Françoise LEMASSON (34 ans)
Arbre d’ascendance
                           _____| 4_ Pierre DAVID
                          /
|2_ Pierre-Louis DAVID 1756-1821
|                         \
|                          ¯¯¯¯¯| 5_ Angélique BRILLIARD
|–1_ Pierre-Jean DAVID D’ANGERS 1788-1856
|                                                                                   _____| 24_ Mathurin LEMASSON 1651-1721
|                                                       _____| 12_ Michel LEMASSON 1681-
|                                                      /                            ¯¯¯¯¯| 25_ Marie BOTTIER ca 1653-1707
|                          _____| 6_ Mathurin LEMASSON 1708/-
|                         /                           \                             _____| 26_ Nicolas PITHON
|                        /                             ¯¯¯¯¯| 13_ Marie-Anne PITHON
|                       /                                                           ¯¯¯¯¯| 27_ Anne THEUREAU
|3_ Marie-Françoise LEMASSON 1753-1809
                        \                                                           _____| 28_ Étienne GENDREAU
                         \                              _____| 14_ Étienne GENDREAU †/1749
                          \                            /                            ¯¯¯¯¯| 29_ Françoise ?
                           ¯¯¯¯¯| 7_ Perrine GENDREAU †/1780
                                                       \                            _____| 30_ René MORISSEAU †1703
                                                        ¯¯¯¯¯| 15_ Perrine MORICEAU 1658/-
                                                                                    ¯¯¯¯¯| 31_ Perrine PELLETIER †1703
Abonnez-vous & Suivez-nous sur les réseaux sociaux
error

genealogiste.ab.carton 49

Directeur du développement de réseau, je suis animé depuis longtemps par la passion de l’histoire, la grande et la petite. Celle-ci est jalonnée d’anecdotes amusantes,mais aussi marquées aussi par de grandes souffrances que j’ai retracé dans une histoire en généalogie familiale de cinq volumes. En effet, de cette période d’étude historique, je suis arrivé naturellement à la recherche généalogique familiale, en commençant par mon propre arbre généalogique et celui de mes collatéraux. « Explorer son passé c’est comprendre son présent » La majorité de mes recherches familiales remontent au 15e et 16e siècle. Là, j’ai rencontré des vignerons, laboureurs, tanneurs, tisserands, forgerons, soldats, boulangers, échevins, censiers, bourgeois et surprise…un Roi de France, Hugues CAPET qui m’entraine à son tour dans le vaste monde généalogique répertorié par la grande histoire. Toujours animé de cette même passion, j’accompagne par mes services de généalogiste professionnel, ceux qui aspirent à voyager dans le temps.